Rhino, Bistr’ok et Cave12 – fin d’une genération 1



Lundi après midi la police a, avec la force, évacué les bâtiments du Rhino. Mis un point final dans a lieu unique de mode de vie propre et sain. Mis un point final sur deux local de répétition, un bar que servait repas bon marché aux étudiants, un bar que montré à tous la musique expérimental et nouvelle. Mis 75 personnes dans la rue à chercher toit.

Genève est, dés Lundi, une ville beaucoup plus pauvre. Laissé aux capitalistes polluants et sans coeur. Ni esprit artistique, ni ouverture à d’autres formes de vivre dans la société carré qu’eux mêmes ont créé.

Hier je ne suis pas allé travaillé. J’avais pas envie. La ville/état m’a enlevé mes lieux favorites pour dépenser l’argent en soutenant une culture alternative. J’ai pas, maintenant, besoin de l’argent du travail.

Rhino, Bistr’ok et Cave12, vous restez en moi.


Leave a comment

Your email address will not be published.

One thought on “Rhino, Bistr’ok et Cave12 – fin d’une genération