Miquel et Migu-el


Aujourd’hui une collègue de travail écrit mon nom avec Q: “Miquel”. Je le demande pourquoi elle a fait cette erreur et elle ne le sait pas. Elle sait comment s’écrit mon nom mais automatiquement, dans le clavier, elle utilise le Q au lieu de G. Ce n’est pas la première ni la deuxième personne, ne sera pas la dernière.

Une autre variation sont les Français que disent “Migu-el”, en prononçant bien fort le U. Je les demande pourquoi. Ils réfléchissent bien.  Je les rappel la règle du Français (comme en Portugais ou Espagnol) où la syllabe GUE et GE font des sons différents. La réponse est toujours: “Je ne sais pas pourquoi je le dis Migu-el”.

Leave a comment

Your email address will not be published.