Vélo et tram – développons ensemble!


Le villes d’aujourd’hui développent à nouveau leur réseau des transports publiques. Chaque modification de paradigme oblige à des gros travaux et des choix temporairement impopulaires.

On arrive dans les villes plus développés à la fin d’un cycle. D’autres villes sont dans les cycles précédentes mais pourraient rattraper en sautant les suivants. Voici la liste des cycles généralement utilisés au long de la vie d’un centre ville, des années 70 à nos jours.

  • tout à la voiture – routes pleines; plein de pollution, plein de bruit
  • partage voiture et bus – personne avance
  • priorité bus et voitures – transports publics pleins, inconfortables
  • tram et voitures ségrégués – diminution du trafic, mais transports publics toujours pleins

Les études montrent que la majorité des déplacements en ville font moins de 5 km. Les 5 km que pour une personne en bonne santé se font en 20 minutes à vélo, parking compris (impossible en voiture), porte-à-porte (impossible en transports publiques).

Quand on voit que les politiciens sont en train de trouver 1m de chaque côté de la route pour tracer une bande cyclable que sera dangereuse, utilisé par les scooters ou squaté par les voitures, je me dis que cela n’a pas de futur.

Le futur, merci mes politiciens de mettre en tête, sont les pistes cyclables. Le futur est supprimer les voitures le long du tracé du tram (ou laisser avancer lentement). Le prochain cycle est:

  • tram et vélos ségrégués – suppression du trafic motorisé, passage de partie des utilisateurs des transports publiques sur les vélos.

Pour cela il faut, je répète, des pistes cyclables, le long du tracé du tram – continues et sécurisés comme celui-ci. Le trafic individuel motorisé doit se rabattre à des routes à 30km/h, sans priorité aux croisements. Cela va créer pour des moments plus de bruit et pollution, je suis d’accord, mais certainement de suite baissera le trafic global vu que la vitesse moyenne sera plus baisse que les transports publiques ou les vélos sur les axes primaires.

Le cycle suivant devra aussi penser aux systèmes de self-driving cars en auto-partage (pas privés, donc). Les mélanger avec les transport publiques? Je n’ai pas encore la réponse à cette question.

Leave a comment

Your email address will not be published.